Un plan de réduction d’effectifs

31

OCT 2016

Stress, Anxiété
Dépression
Mutation
Travail
Détresse psychologique
P.S.E.
Psychotraumatisme
Identité professionnelle et personnelle
Croyances négatives

Les effets de l’annonce et du reclassement interne sur les salariés

L’objectif de cette étude était d’observer les réactions de santé psychique sur les salariés ayant vécu une mutation dans le cadre d’un plan de réduction d’effectifs.
Elle a été menée dans le secteur de l’industrie en pleine crise et dans un contexte économique difficile.
Les participants, salariés de l’entreprise, ont été soumis à des questionnaires spécifiques mesurant le stress perçu, l’anxiété et la dépression ainsi que certains facteurs de stress au travail.
Les passations de ces questionnaires ont été réalisées au cours des visites systématiques des SST des sites concernés sur deux moments distincts, autrement dit avant l’annonce de la fermeture du site de départ, et, au cours de la visite systématique sur le site de mutation.
Les résultats ont révélé un niveau de stress et une anxiété significativement plus importants chez les salariés après annonce de la fermeture et mutation.
Cela nous a amené à interpréter cette détresse psychologique comme résultante du contexte de P.S.E et de l’incertitude vis-à-vis de l’avenir.
Les répercussions psychologiques de ce contexte mettent en évidence une durabilité impactant jusqu’à l’identité personnelle de l’individu, alimentée par le développement de croyances négatives.